Beach Music

le

Hier, j’ai fini de lire pour la millième fois il me semble, « Beach music » de Pat Conroy.

Un livre ne pouvait être mieux assorti à ces quelques jours de vacances passés entre océan et marais. A l’heure où j’écris ces lignes, l’odeur du canal de la Seudre m’enveloppe, la marée est montante, les mouettes envahissent le ciel.
Dans tous les paysages traversés ces derniers jours, je me suis posée et j’ai lu. C’était bon.

PicMonkey Collage2

Mais une fois de plus, je me suis sentie abandonnée la dernière page refermée. Puis, une fois de plus, je me suis rassurée en me disant que j’y reviendrai bientôt, ou dans quelques années, peu importe…

Pourtant, l’histoire de Jack n’est pas très gaie… Il a grandi en Caroline-du-Sud aux Etats-Unis puis s’est enfuit en Italie suite au suicide de sa femme. Il pense ainsi mettre  Leah, sa fille, à l’abri d’une famille qu’il décrète toxique. C’est sans compter sa mère, Lucy, qui va le faire revenir pour qu’il l’accompagne dans ses derniers mois de vie. Jack va ainsi se retrouver face à ses frères aux personnalités très particulières, face à ses amis d’enfance qui ont dû faire des choix de vie dictés par la violence de l’histoire, face à ses beaux-parents qui le déclarent coupables de la mort de leur fille pour éviter de se repencher sur les blessures que la guerre et Hitler leur ont infligé et face à cette région dont l’identité imprègne chaque fibre de son corps.
 » Les forêts et les marécages de Caroline-du-Sud, les plages et les parties de pêche de l’enfance entourent d’une poésie sauvage cette saga aux mille ramifications, où le drame, l’émotion, le rire s’entremêlent à chaque page. »

Ce livre, je l’ai tellement lu et relu qu’il en porte les stigmates. Je ne pourrais plus le prêter, il est trop abimé pour cela; j’en voudrais alors presque à celui qui l’achèvera. tranchecouvertureblogpages

Mais je peux, une fois de plus, vous faire partager mon enthousiasme et vous conseiller de vous plonger dans l’univers de Pat Conroy. Laissez-vous envahir par sa musique si particulière…

Et si vous êtes conquis, il vous restera encore  » Le prince des marées » ,  » Le grand Santini »,  » Charleston Sud »…

Je vous envie presque…

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Hélo Ïse dit :

    j’aimerai avoir le temps de lire plus…

    1. nemosido dit :

      Aux prochaines vacances ?!

  2. caroline dit :

    Faut faire quelque chose Sido pour tes yeux … Tes photos sont préoccupantes…
    mais merci pour tes articles… Je saurai où piocher la prochaine fois que je pourrai lire pour le plaisir !!

  3. dadthedahut dit :

    Ah les mouettes! toujours les mouettes..
    merci ma petite mouette, cette lecture me changerait des glapissements des schtroumfs..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s