« La voleuse de livre »: du roman à l’écran.

le

Elle n’avait pas lâché son livre. Elle s’accrochait désespérément aux mots qui lui avaient sauvé la vie.

Markus Zusak, la voleuse de livres.

C’est une jolie histoire que celle de Liesel, petite fille qui grandit dans l’Allemagne nazie. Mise à l’abri chez une  famille nourricière par une mère communiste menacée par le régime, elle va y vivre des moments beaux mais terribles aussi.

ma voleuse

Ce roman est atypique: écrit à la fois pour des lecteurs adolescents et adultes, c’est la Mort elle-même qui en est la narratrice. Elle croise Liesel alors qu’elle ramasse les âmes au grès des évènements, (il faut dire qu’elle a du travail en ces temps troubles des années 30 et 40); elle va s’attacher à la jeune fille. Liesel ne sait pas lire quand elle arrive rue Himmel (rue du Paradis !). C’est son père adoptif qui va lui apprendre, dans la cave de leur maison à l’aide du 1er livre volé ramassé par celle-ci: « Le manuel du fossoyeur ». Dix livres vont passer entre ses mains pendant cette période , chacun y arrivant d’une manière particulière et chacun ayant un impact sur elle ou celle des personnes partageant sa vie. Comme pour Max, jeune juif protégé par sa famille au fond de la cave, ou bien la femme du maire qui pleure son enfant dans la bibliothèque somptueuse de sa demeure si vide.

Je ne vous en dirai pas plus: trop dense  à résumer, pas envie de dénaturer ce beau récit qui donne la part royale aux mots et à leur pouvoir: des mots contre Hitler…

Ce livre, je l’ai dévoré et pourtant,  n’ai été ni touchée ni bouleversée comme je l’imaginais.

Alors je suis allée au cinéma. Et ça a été comme le sel qu’il me manquait.

Je suis souvent frileuse pour aller voir des livres au cinéma. Pour cette histoire, cela a été une belle expérience: finir le livre le matin même puis m’engouffrer dans une salle obscure. Evidemment que tout le livre n’est pas dans le film, évidemment qu’il y a quelques imprécisions voir aménagement du texte initial. Mais pas de quoi me décevoir. Les acteurs sont tout à fait les personnages que j’avais en tête, les décors sont fidèles à mon imagination et le message, l’essence même du livre y est: le bonheur de lire, le partage des mots, la lutte contre l’injustice, le refus de se soumettre, la résistance ordinaire…ticket

Allez, je peux vous l’avouer… j’ai pleuré, un peu, portée par la beauté des images, le lyrisme de la musique et la grandeur de cette histoire !

Je vous entends d’ici: vous allez me demander ce que je vous conseille: lire ou voir ?

Je pense que quoi qu’il arrive, un bon livre est meilleurs que le film.Mais si vous avez le temps faites les deux, vous ne serez pas déçus. Si vous ne l’avez pas, le film suffira: vous aurez rencontré Liesel et son destin et au final, c’est ce que l’auteur aurait souhaité: «J’aimerais que les spectateurs se souviennent du pouvoir des histoires, que ce soit en littérature ou au cinéma, et, plus important encore, que nous possédons tous en nous la capacité de persévérer, de persister, voire même de triompher face aux obstacles les plus insurmontables»M.Z

14 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Kimysmile dit :

    J’ai très envie de le voir, j’ai beaucoup aimé le livre 🙂

    1. Sido dit :

      ça sera un joli moment,

  2. Je vais me procurer très vite ce livre. Grand merci pour cette idée de roman qui fait l’éloge du pouvoir de la lecture.

    1. Sido dit :

      Merci à toi pour ton commentaire, ça me fait très plaisir de partager mes jolis moments de lecture.

  3. **Fleur** dit :

    J’ai terriblement envie d’aller voir le film même je n’ai toujours pas lu le livre. Si en plus c’est une adaptation réussie, super !

    1. Sido dit :

      Le week-end arrive, c’est le moment !

  4. Petite Maman dit :

    Entre ton commentaire et la bande annonce du film (bravo et merci) j’ai bien envie de lire le livre ! Le film me tente mais n’est ce pas trop dur pour moi ????

  5. Sido dit :

    Le film est très beau et très sensible. Peu de moments durs: ça te plaira beaucoup !

  6. Vedy dit :

    Il était dans les coups de coeur de chez Hisler ( je sais ce n’est pas ta librairie préférée ) alors moi aussi je l’ai lu et beaucoup aimé . Pour le film, je vais attendre
    un peu … peut etre en dvd à mon retour .

    1. Sido dit :

      Siiiii, j’aime bien aussi Hisler !

  7. Grappy dit :

    un autre film « Ida » sort le 19.02 un peu dans la même ambiance..

  8. Sido dit :

    19/02, quelle belle date ! 😉 je vais ouvrir l’oeil…

  9. noukette dit :

    Ce roman me fait peur… Je ne sais pas pourquoi mais je n’arrive toujours pas à franchir le pas, alors qu’il me fait très envie…!

    1. nemosido dit :

      Tu peux y aller, il n’est pas trop dur en émotions, promis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s