Comment j’ai lu le dernier prix Goncourt ?

le

Après la guerre qu’il avait gagné, bordel de Dieu, on pourrait quand même lui foutre la paix, non ?  » Pierre Lemaitre

Je ne peux pas vous l’expliquer mais je suis toujours impressionnée par ce bandeau rouge. Un livre récompensé par un tel prix serait bien trop intellectuel, obscure, élitiste pour une lectrice comme moi… Heureusement, j’essaie de ne pas me laisser envahir par mes préjugés…

Alors j’ai lu « Au revoir là-haut » de Pierre Lemaitre.au revoir là-haut, couverture

Pourtant ce livre ne semblait pas me correspondre ! Prix Goncourt (je l’ai déjà dit), parlant de la guerre 14/18, + de 500 pages…

Alors, qu’est-ce qui a bien pu me décider ?

Le bouche à oreille de mes amis: « si, si, je t’assure, il est trop bien ! »; les journalistes qui parlent de ce livre comme un page-turner ( donc d’après ma traduction toute personnelle, facile à lire); le fait que l’auteur ait déjà écrit  des livres policiers (il sait donc construire une histoire dont on a envie de connaitre la fin) et mon petit côté patriotique (on est dans une année  de commémoration du début de cette 1ère guerre mondiale, quand même !)

L’histoire donc: celle d’Albert Maillard dont le destin va se retrouver lié à celui- d’Edouard Péricourt à cause d’un tout petit évènement, mais très sordide, sur le champ de bataille.                                                         La guerre se termine très vite dans cette histoire. Oui mais voilà, que faire après lorsque l’on est une gueule cassée comme Edouard, accro à la morphine, refusant de retrouver sa famille ? Et quand on est un comptable tout simple comme Albert, sans le sou ,car la guerre, ça ne paie pas ses soldats…               L’histoire d’une amitié me direz-vous ? oui, mais particulière. Plutôt celle d’une escroquerie grandiose construite autour de la nécessité de manger, de se reconstruire, de gagner la vie que la guerre a transformé, de se  sentir vivant après l’horreur.                                                                                                                Peu de personnages mais tous avec des traits de caractères très marqués: l’ancien capitaine de régiment qui devient un petit bourgeois voyou et opportuniste, sans foi ni loi ni amour (je ne l’ai pas aimé lui !); la soeur qui cherche le corps de son frère déclaré mort pour l’enterrer dignement (touchante puis admirable quand elle protège sa vie de femme contre…), et le père, orphelin de son fils qui découvre à ce moment là que oui, ce fils si différent il l’aimait. Ce fils qui…

Au revoir là-haut tranche

Tous ces vous agacent ! Mais, non, je ne vous en dirais pas plus car il va falloir que vous aussi vous lisiez cette très belle histoire sans vous laisser intimider par le bandeau rouge ! Sachez juste que vous allez être étonnés de voir l’après-guerre de cette façon ! Car oui, vous allez tout voir tellement ce roman titille l’ imagination et appelle les images. Lire ces mots est comme voir un film, ou lire une BD.

D’ailleurs, il paraitrait que l’adaptation est en cours pour 2015. Et ça me parait juste logique: mettre des dessins sur les mots de Pierre Lemaitre sera  rendre l’histoire encore plus vivante !BD au revoir là-haut

Et vous, dites-moi ? Vous êtes influencés par la mention  » Prix Goncourt » ?

14 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. lepapou dit :

    Déception pour moi !
    Le Papou

    1. Sido dit :

      On n’a pas tous les mêmes goûts mais, dommage !

  2. dad dit :

    C’est tentant même sans la bande rouge.

    1. Sido dit :

      Et je suis sûre qu’il te plairait beaucoup !

  3. Petite Maman dit :

    Celui que je lis actuellement à une bande rouge aussi mais ce n’est pas le même prix : grand prix Femme actuelle ! « Les mots du passé » ,
    Mais je ne choisis pas mes livres en fonction de leur prix obtenu !

    1. nemosido dit :

      Je sais bien que tu es une lectrice qui écoute son charmant libraire et les journalistes de sa revue ! Je compte sur toi pour me mettre tes lectures de côté comme la dernière fois !

  4. Bois dit :

    Merci pour ce commentaire réconfortant car moi aussi le « bandeau rouge me fait un peu peur…J’ ai englouti « Les gens heureux lisent et boivent du café », aimé « Le soldeur »(M. Field),je lis le livre sur
    Nadia Commenci….Mais les vacances sont finies…je vais essayer de garder le rythme! Bises à toute la famille qu’il me semble reconnaître derrière ces avis. !

    1. nemosido dit :

      Oui, oui, c’est bien une partie de la famille que tu vois dans les commentaires ! Petite Maman et moi avalons aussi lu « les gens heureux… »avec plaisir. Je pense me laisser aussi tenter par le livre de Michel Field. Bonne rentrée à toi et merci pour ce petit mot qui me fait bien plaisir !

  5. valmleslivres dit :

    Je l’ai lu dès sa sortie et oui, c’est une très belle histoire avec de beaux personnages et j’ai beaucoup aimé le jeu autour du masque.

  6. Sido dit :

    C’est vrai que ces masques là seront magnifiques en BD ou en film !

  7. sous les galets dit :

    J’aime beaucoup votre manière de présenter ce livre et j’ai la même interprétation du page-turner que vous. Il est dans ma PAL, je l’ai commandé et reçu à Noël, et votre billet me réjouit énormément….

    1. Sido dit :

      J’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi !

  8. marie dit :

    Moi le bandeau rouge m enerve plus qu autre chose..il fait d abord son interressant, puis s ‘accroche partout, et enfin me sert de marque page faute de poubelle a proximité. …
    J ai adoré ce livre, enfin , la moitié que j ai lu car je l ai oublié a la piscine il y a 10 jours…c est ballot et frustrant!! Bref tout comme toi je ne suis pas attiree par les romans historiques mais là ce n est pas ça…prouesse d un ecrivain qui reussit grace aux mots à nous fait devenir soldat…

    1. Sido dit :

      J’aime quand nous partageons les mêmes coups de coeur ! Merci pour ce commentaire qui m’a fait rire quand tu dis que le bandeau rouge fait son intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s