Le point commun entre un libraire et le Yoga ?

Le secret de la liberté, c’est la librairieLes Thanatonautes.

Processed with Moldiv

La semaine qui vient de s’écouler a été riche en découvertes, rencontres et kilomètres engloutis, en train, juste avant que la SNCF ne s’en mêle. Mais le sujet n’est pas là…

Tout ça pour vous dire que pour ne pas être trop encombrée, je n’avais qu’un sac à dos avec l’essentiel. L’essentiel pour une blagueuse (fichue correction automatique !) blogueuse en vadrouille, qu’est-ce que c’est ? Et bien…le sujet n’est pas là non plus !!! Ou si peu. Parce que quand même: figurez-vous que je n’avais la place de prendre qu’un seul livre. Un seul malheureux livre pour des heures de transports, encore plus de farniente et quelques soirées calmes. Insuffisant !

Heureusement qu’ il y a les librairies et leurs libraires souvent passionnés.                                                                                                             Me voilà donc dans un quartier que je connais peu, d’une ville que j’aime beaucoup avec une furieuse envie de lire.                                                                                                                                                                          Plantée sur le trottoir, à l’ombre rafraichissante des façades, je dégaine mon smartphone et le temps de taper « librairies autour de moi » me voilà avec une adresse: Librairie Mise en page, avenue des frères Lumière. La promesse de délices à venir, vous ne trouvez pas ? En plus,  j’avais décidé de lâcher prise. Moi qui, habituellement, ai une idée très précise de ce que je souhaite lire, une liste de mes envies  bien établie, je suis entrée dans cette librairie pour me laisser surprendre par les conseils du professionnel du lieu. Quelques critères quand même: je souhaitais un polar addictif, qui puisse se lire n’importe où avec facilité et sans trop de pages pour loger dans mon minuscule sac en bandoulière à peine plus grand qu’un livre de poche (un exploit !).

Le libraire était charmant et il y a mis tout son art. Seulement… et bien il ne lisait que peu de polars et ceux qu’il appréciait était du genre historique. Et à ce moment là, non, vraiment, ça ne me tentait pas du tout.

Alors ? Vous voulez savoir avec quelle délicieuse lecture je suis ressortie sur son conseil ? Vous allez rire ! Mais je vous ai prévenu, j’avais décidé de faire confiance… et donc…Les chroniques de Lady YogaAllez-y, riez ! Je ne me vexerai pas ! Une couverture improbable avec un titre qui m’aurait fait fuir en temps normal. Oui mais voilà, ce livre remplissait la majorité des critères. Se loger dans ma besace sans l’alourdir et se lire facilement quelque soit le lieu. Certes, ce n’est pas un polar et en plus le Yoga est un univers qui m’est complètement étranger. Mais le libraire a eu l’argument choc: « si vous avez aimé Les chroniques de San Fransisco, vous y retrouverez la même ambiance ».                                                                                                   Je me demande quand même s’il ne voulait pas se débarrasser de la cliente un peu indécise que j’étais… Mais bon !Lady Yoga sur un banc

Lady Yoga au bord de l'eau

Je l’ai donc pris, je l’ai lu et je l’ai aimé !                                   Et vous, vous auriez fait quoi ?

 

 

Les chroniques de Lady Yoga de Rain Mitchell                   10-18 , Paris
collection 10-18 , (juin 2012) Poche

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. famillevedy dit :

    Voila qui va plaire à Claire ,mais le titre réserve peut etre des surprises . Bizzzz et à tres vite ….à la cour des grands ?

    1. Sido dit :

      oui, je pense que Claire va aimer. Joli livre, très féminin et qui me donne envie de… me mettre au Yoga !!!

  2. grappy the pilgrim dit :

    Et bien moi mes petits poussins m’ont offert à Noël une « kindle » ( sans surprise..) liseuse ça fait arrière-grand- tante!
    alors j’ai 4000 livres en réserve dans quelques cm3..

    1. Sido dit :

      Et du coup, plus d’occasions de papoter avec un libraire ou bibliothécaire….

  3. Voilà qui est tentant ! Et provenant d une librairie lyonnaise en plus ! Merci 🙂

    1. Sido dit :

      Avec plaisir !
      J’ai dû me contenir devant le nombre de librairies : elles sont toutes plus tentantes les unes que les autres. Souvenirs agréable chez « Passages » rue de Brest.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s