Sélection pour l’été (dernier épisode). Les valises sont bouclées !!

lecture d'étéEt bien voilà, nous y sommes…

Il y a presqu’un an, je commençais l’aventure de ce blog. Mon premier sujet était déjà les lectures d’été..C’est dire si le sujet est important ! Quand en plus, ces errances estivales vous mènent  loin de toute librairie, il s’agit alors de ne pas se planter !                                                                                                                                                     —> cliquez !  Quoi ??? Vous n’avez toujours pas lu  « Les collines du tigre » de Sarita Mandanna ? Et bien commencez déjà par là ! ♠ note de la blogueuse. Le départ est imminent, mon sac est presque terminé, et il ne reste la place que pour deux livres. Inutile de vous dire, j’ai hésité longtemps, tourné autour du pot, erré sur les blogs et dans les librairies… et puis finalement: les ingénieurs du bout du monde« Les ingénieurs du bout du monde, le siècle de grandes aventures 1 » de Jan Guillou.                                                                                                                    Parce que dès qu’il est question de bout du monde, mon coeur bat, parce que plus de 700 pages c’est un risque quand on est loin de chez soi, parce que « Sverre part à Londres, Oscar en Afrique, seul Lauritz rentre au pays natal. Aventure, danger et conflits les attendent, mais aussi grandes amitiés et amours tumultueuses… » éditeur: Babel. 747 pages. 11,90 euros   Villa avec piscine« Villa avec piscine » d’Herman Koch.                                                                                                        Parce que vous avez vu cette couverture ?!! Parce qu’après avoir été glacée par « Le dîner » je suis curieuse d’être éclaboussée par cette piscine ! Parce qu’il y est question de suspicion d’erreurs médicale ou de meurtre et que… je ne peux pas m’empêcher: et si le médecin était coupable ? ^^^                                                                                                                                                                                                                                                                                  éditeur 10/18. 432 pages. 8,40 euros   Après ces deux lectures, mon circuit estivale sera achevé. Le livre qui accompagnera ma reprise du travail doit être choisi avec soin. Travailler, oui, mais en été… et donc se sentir encore un peu portée par l’état béat du vacancier comblé… Donc,   Le pays des marées » Le pays des marées » d’Amitav Ghosh.                                                                                                  Parce que vous commencez à me connaitre et que l’Inde est mon errance rêvée, parce qu’ « à l’embouchure du Gange, le pays des marées cisèle terre et mer« , parce qu’il y est question de trois personnages qui se croisent, se rencontrent alors que la probabilité était si faible…                                                                                                                                                                      éditeur 10/18. 480 pages. 9,60 euros   Et puis, Bernadette a disparu » Bernadette a disparu » de Maria Semple.                                                                                               Parce que que je suis sûre que cette adolescente de quinze ans qui cherche la vérité sur la disparition de sa mère va me plaire, parce que cet été est le premier sans mes ado(ré)s, parce que je suis ,peut-être, moi aussi une mère pleine de secrets. Qui sait ? ! éditeur 10/18. 432 pages. 8,80 euros   Enchainer ensuite sur La grande nageuse« La grande nageuse » d’olivier Frébourg.                                                                                                     Parce que c’est ce que je suis parfois, parce qu’il y est question de passion pour l’océan, d’amour et de choix à faire, parce que ces quelques pages qui semblent mener à l’introspection ne me feront pas de mal ! éditeur: Mercure de France. 160 pages. 15,50 euros   Alors voilà… Le blog se met en vacances aussi. Vacances pour vadrouiller, s’aérer l’esprit, ne plus avoir de dates, et peut-être, aussi, améliorer encore son look…                                                                                                                   Vous trouverez, parfois, mes avis sur mes lectures en cours sur la page Facebook du blog: https://www.facebook.com/errancesimmobiles et sinon, BONNES VACANCES À VOUS TOUS, bonne lectures et à bientôt ! photodessin emprunté à http://www.confidentielles.com

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. famillevedy dit :

    Zut ,j’ ai acheté aucun de ceux là et pourtant une bonne douzaine quand même ! Bizzzzzz

    1. Sido dit :

      Bah non pas Zut ! T’imagines tout ce qu’on va pouvoir s’échanger !!

  2. NPDB dit :

    Bonnes vacances… tu me parleras du « pays des marées »… bises

    1. Sido dit :

      Je suis sûre qu’il te plaira !! Et je sens que je vais l’adorer !!

  3. Petite Maman dit :

    En attendant que tu m’en prêtes quand tu viendras à Dolomieu fin juillet j’ai acheté « entre mes mains le bonheur se faufile » de Agnès
    Martin Lugand qui a écrit aussi « les gens heureux lisent et boivent du café » que j’avais beaucoup aimé. Bisou et merci

  4. grappaussie dit :

    Vu le programme de fin d’année, je me suis plongé dans  » Nos voisins du dessous »

  5. sous les galets dit :

    J’ai hâte d’avoir ton avis sur Bernadette, je m’étais littéralement régalée de cette lecture…pour H. Koch, le dîner me fait terriblement peur pour dire la vérité, les billets que j’avais lus sur ce roman, étaient véritablement glaçants comme tu le dis…j’attends tes avis.

    1. Sido dit :

      Comme je ne pense pas écrire mes avis sur un post, je te réponds ici avant d’aller voir le tien:
       » Bernadette a disparu » m’a vraiment surprise. Je m’attendais à un livre léger, facile et sans enjeux et finalement, j’y ai trouvé une profondeur et une réflexion sur la famille qui m’ont touchée. Et la dernière partie en croisière m’a beaucoup appris et donné encore plus envie d’y aller. Quant à la forme du roman, cette alternance de voix off, de mail ou SMS, elle est géniale. On a vraiment l’impression de participer à la vie du quartier et aux ragots divers 😉 Bref, une super lecture.
      Quant au Diner, j’ai du mal à en parler car je ne trouve pas les mots pour fixer mes impressions… la question que je me pose est « qui est cet auteur qui est capable de créer ainsi le malaise avec des évènements du quotidien ? » Il a dû vivre des choses terribles au sein de sa famille, ou rencontrer des personnes qui ont partagé avec lui leur expérience… Conseiller ce livre est difficile sans connaitre le lecteur mais je pense quand même que lire H.Koch est une expérience unique à vivre !
      Voilà ! à bientôt ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s