Rentrée littéraire 2014: un certain goût du voyage.

le

rentrée 2014

Et voilà revenu ce moment de l’année si cher aux lecteurs où la France entière semble ne plus penser qu’à ça: LIRE ! Lire… ou parler de ces livres qu’on n’a peut-être pas lu mais que cette France entière, justement, ne fait que commenter.                          Ma décision était prise depuis cet été: j’irais en librairie, le plus tôt possible en Septembre pour y faire ma sélection. 3 livres, pas un de plus; le reste, on me le prêterait ou on me l’offrirait je le sais, parce que ce qui unit aussi une communauté de lecteur, c’est le partage.

 

 

Voyageur malgré lui«  Voyageur malgré lui », de Minh Tran Huy.

Comment ne pas plonger dans cette lecture qui appelle avec son titre provocateur ?

Il faut que je sois honnête avec vous: j’ai beaucoup aimé ce livre et je souhaite vraiment vous donner l’envie de le lire. Mais ce n’est pas simple du tout de vous en parler sans trop dévoiler de ce qui en fait un texte original et touchant.

Sachez qu’il y a un ALLER dans ce voyage, une première partie, où Line, la narratrice, nous raconte quatre personnages qui  vont connaitre ces voyages malgré eux. Faire cet aller avec elle, c’est comme s’installer confortablement dans un train, regarder le paysage défiler et laisser s’enchainer les pensées comme elles viennent.                                                                                                                             Tout commence avec Albert Dadas qui  est atteint de dromomanie: rassurez-vous, je ne connaissais pas ce mot non plus, avant ce livre, mais j’ai été fascinée par ce qu’il définit et vous allez l’être aussi !                                                                                                                                                                           Il y a Thin, aussi; celui que Line a toujours qualifié d' »oncle bizarre »et dont la vie se heurtant à l’histoire du Vietnam va être celle d’un exilé.                                                                                                                                                          Samia, elle, ne devrait rien avoir à faire dans ce récit puisqu’elle nait en Somalie, pays ravagé par la guerre. Son destin la conduira au J.O de Pékin puis… Un autre voyage exile qui lui vaut sa place dans ce livre, finalement.                                                                                                                                                                         Pour finir, Hoai, jeune fille vietnamienne qui… non, c’est décidé, je m’arrête là, il faut vraiment que vous découvriez par vous même ces destinées que les départs ont façonné.

En plus, il reste le RETOUR à effectuer, cette deuxième partie où la voix de Line va interroger son père. Parce qu’elle veut comprendre les racines de sa famille, savoir d’où elle vient. Elle veut que ce père silencieux lui raconte son enfance, lui dévoile son passé, ces évènements qui ont fait l’homme qu’elle connait.                                                                                                                                       Les confidences qu’elle finira par recueillir et qu’elle nous livre se mêlent à celles de son père qui va enfin se laisser aller à raconter. « Nous avons essayé de vous donner l’enfance dont nous avons été dépouillés, loin de la pauvreté, de la terreur et des deuils. Je ne vous avais jamais rien confié de ce que j’avais vécu avant. À quoi bon charger vos épaules d’une pénible mémoire ? »

C’est une belle lecture, douce et fluide avec un soupçon d’amertume dans ces destins bousculés par l’histoire du Vietnam ,l’exil, le voyage .

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. famillevedy dit :

    Comme d’hab ,je suis emballée par tout ce que tu presentes ,et donc en voila un de plus !
    Sido ,j’ai un peu plus de mal avec la nouvelle presentation de ton blog . Tu sais que je ne suis pas tres douée …. Tu fais donc un classement par type de bouquins ,et plus uniquement par ordre chronologique de presentation . Je m’y perd un peu . Tant pis,je navigue,je navigue . Plein de bizzzzz

    1. Sido dit :

      Ravie que ce livre te fasse envie et tu sais qu’il t’attend ici ! Concernant la navigation sur le blog, c’est comme avant: si tu te mets sur la page d’accueil (en cliquant sur « errances immobiles » à gauche), les articles défileront par ordre chronologique. Si tu cherches directement une BD ou autre, tu peux cliquer sur une catégorie. Mais je te l’accorde, mes catégories et la table des matières ne sont pas vraiment à jour, c’est en cours ! Bonne lecture sous le soleil !

  2. Nadael dit :

    Tu m’as convaincue. Je note!

    1. Sido dit :

      J’en suis ravie ! Je guetterai ton avis…

  3. JVautier dit :

    J’ai bien envie de m’y mettre tiens! 🙂 je te ferais savoir si j’ai aimé ou non 😉

    1. Sido dit :

      Je compte sur toi !

  4. Merci à vous pour cette belle découverte..sinon, toujours en parlant de rentrée littéraire, je vous propose de faire un tour sur mon blog pour y découvrir mon avis sur la question: http://christophelucius.fr/post/96527321856/rentree-litteraire-auteurs-et-lecteurs-sacrifies

    1. Sido dit :

      Bienvenu ici et j’espère vous y croiser encore ! Sinon, tour fait du côté de chez vous; j’aime beaucoup la présentation que vous faites de vous comme lecteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s