Oubliez tout ce que vous croyez savoir…

le

 

LA LICORNE. de Gabella et Jean.La licorne

Parfois, il s’agit juste de regarder la réalité autrement et accepter de croire à l’improbable.

Lire cette fabuleuse BD c’est revisiter l’histoire de la médecine, c’est laisser se mêler le fantastique à l’historique, c’est côtoyer à la fois de grands personnages scientifiques à des créatures inspirées de la mythologie.

C’est vrai que dans la réalité, cette histoire est déjà fascinante ! Tous ces hommes et ces femmes qui ont eu la curiosité et l’envie de savoir et de comprendre envers et contre tous ont toute mon admiration. Mais dans ce scénario riche et surprenant, tout prend une autre dimension. Comme un monde parallèle…

Vous avez le choix: un seul album regroupant les 4 tomes, ou bien savourer les albums les un après les autres:

T1 La licorne1. Le Dernier Temple d’Asclépias: nous sommes au 16ème siècle et une enquête débute, menée par Ambroise Paré en personne. Et oui, plusieurs de ses collègues anatomistes sont retrouvés assassinés…

 

 

T2 La licorne2. Ad Naturam: le fantastique s’installe dans ce deuxième volume où une sorte de secte, les Asclépias, s’oppose aux médecins dans la conception de l’art médicale et la perception de la nature du corps humain….

 

 

T3 La licorne3. Les Eaux noires de Venise: et voilà que l’enquête de Paré se poursuit à Milan où l’on va découvrir qu’en fait, le corps humain est créé par un mystérieux ingénieur; mais il faut déjà repartir vers Venise pour essayer d’arrêter « les méchants » !

 

 

T4, La licorne4. Le Jour du Baptême: je ne trahirai pas l’histoire en vous disant que le remède est La licorne.Ambroise Paré et ses amis l’ont enfin trouvée ! Ils vont pouvoir, peut-être, stopper les manipulations sur ce corps humain…

 

 

Pourquoi j’ai aimé ? Parce qu’il y a la médecine qui fait partie de ma vie; parce que j’ai adoré me laisser embarquer dans l’imaginaire incroyable des auteurs, parce que ces dessins sont tout simplement magnifiques et tellement précis, parce que pour une fois, le fantastique ne m’a pas fais peur, parce que j’ai mis du temps à la lire et que le voyage et la découverte n’en ont été que plus longue !

La licorne planches

Si je ne vous ai pas convaincu, sachez que ce très bel album peut faire un très beau cadeau qui sera apprécié par votre médecin traitant, votre jeune ado qui entre en 1ère S, à votre vieil oncle qui pense tout savoir et à tellement d’autres ! 😉

Merci Flo pour cette belle découverte ! Et toi, mon libraire de BD préféré, l’a tu aimé ?

La Licorne. Editions Delcourt. Mathieu GABELLA, Anthony JEAN                                                                           Intégrale 29,95 euros.

 

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Je lis en général peu de BDs, mais cette série me tente beaucoup. Merci pour ce précieux conseil !

    1. Sido dit :

      J’espère que ça te plaira !

  2. tot dit :

    et à quel vieil oncle penses tu ?!!!!?

    1. Sido dit :

      aucun en particulier ! Je trouvais que ça faisait une jolie phrase ! 😉

  3. Flo dit :

    Je suis contente que tu l’aies aimée. Mes ados ont adoré !

    1. Sido dit :

      Je suis une grande ado et tu es toujours de bons conseils !

  4. Grappynikkos dit :

    « Oubliez tout ce que vous croyez savoir » ou « Découvrez ce que je/ vous? ne saviez pas/plus :

    Dans la mythologie grecque, Asclépios (en grec ancien Ἀσκληπιός / Asklêpiós, en latin Aesculapius) est dans l’épopée homérique un héros thessalien puis, à l’époque classique, le dieu de la médecine. Fils d’Apollon, il meurt foudroyé par Zeus pour avoir ressuscité les morts, avant d’être placé dans le ciel sous la forme de la constellation du Serpentaire.

    Il correspond à l’Esculape romain, dont le nom est une traduction en alphabet latin du dieu grec, et à l’Imhotep égyptien. Son attribut principal est le bâton d’Asclépios, autour duquel s’enroule un serpent, aujourd’hui symbole de la médecine.

    Son principal lieu de culte est situé à Épidaure, où il guérit les pèlerins par incubation. Il est invoqué dans le serment d’Hippocrate aux côtés de son père Apollon et de ses filles principales Hygie et Panacée. Il est l’ancêtre mythique des Asclépiades, une dynastie de médecins exerçant à Cos et Cnide, dont Hippocrate est le plus illustre membre

    1. Sido dit :

      La classe ! Merci pour ces précisions que j’ignorais 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s