C’est dans les vieux pots qu’on fait les vieux fourneaux, non ?

le

La vieillesse, un fléau mondial !

Ce jour-là, je suis entrée à la librairie avec une idée bien précise: il me fallait une BD qui soit belle et amusante. Il l’a fallait ironique, décalée, que sa lecture change les idées d’une amie qui réclamait qu’on la fasse rire. Le libraire n’a pas hésité une seconde: « Les vieux fourneaux » de Lupano et Cauuet ! Parce que c’est l’histoire d’une bande de potes, plus tout jeunes, vraiment très hauts en couleurs. Elle va aimer c’est certain !

Et ça a été le cas ! J’avais fais la frileuse en ne prenant que le tome 1 sur les 2 disponibles actuellement. Au cas où… et bien, elle a acheté le tome 2 ! Et le cadeau m’est revenu en boomerang. J’allais pouvoir, à mon tour, découvrir ce que cette BD avait de plaisant, alors que les couvertures ne me donnaient pas envie de les ouvrir à première vue.

les vieux fourneaux T1Tome 1- Ceux qui restent, où nous faisons la connaissance de Mimile, Pierrot et Antoine. C’est Lucette, la femme d’Antoine qui les réunit. Elle vient de mourir, l’album débute par son enterrement et… déjà des sourires: « y’a de la gonzesse » ! Les souvenirs s’enchainent: d’enfance, d’abord puis de leurs années de syndicalistes activistes chez Garan-Servier.  » Et voilà comment passe une vie, tiens. Quarante piges à charger des camions dans cette saleté d’usine à bonbons. De la drogue légale à pleine palette. » Seulement, le notaire va révéler un terrible secret à Antoine: sa femme… Vous n’en saurez pas plus si ce n’est que cette révélation va embringuer les amis dans une aventure qui les conduira jusqu’en Toscane, dans un vieux bus rouge, conduit par une jeunette qui n’a pas sa langue dans la poche !les vieux fourneaux 1 Il y a du soleil dans les images, de l’impertinence et des engagements politiques très.. extrêmes.

Les vieux fourneaux T2Tome 2- Bonnie and Pierrot, où nous retrouvons les compères. Ils doivent se réunir à Paris pour une manif. Parce que figurez-vous qu’ils sont anarchistes et qu’ils organisent des attentats gériatriques: pourrir des bars branchés par leur présence, inonder des réunion UMP de leurs incontinences et résister aux pouvoirs immobiliers parisiens sur l’île de la tordue chez « Francine de la Rochebonnefoy dite Fanfan la chaudière, aristocrate de naissance et anarchiste de coeur » Oui mais voilà: Pierrot a reçu un paquet d’une mystérieuse expéditrice qui va le mettre dans tous ses états.                                                                                                        Je m’arrête ici; si je ne vous ai pas encore convaincu, c’est foutu… Sachez juste que vous n’achèterez plus votre pain de la même façon après ça…

quel rapport ?

Il faut lire « Les vieux fourneaux » !!! Aujourd’hui plus encore, il faut rire avec ces vieux qui jouent du temps qui passe et ne renient rien de ce qu’ils furent et sont encore ! Il faut se noyer dans ces dessins si vivants et lumineux.

Et oui !  Vivement le tome 3 !

(petite digression à l’attention d’une bande de blaireaux: cette BD vous plaira ! Et si c’était nous dans une poignée d’année ? ) les vieux fourneauxcollage

Les Vieux Fourneaux. De Wilfrid Lupano et Paul Cauuet.

56 pages.11,99 euros chacun aux éditions  Dargaud.

 

 

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. B1 dit :

    C’est « y’a de la gonzesse » ou l’idée des attentats gériatriques qui t’ont mis sur ma piste ? Voici une nouvelle corde à ton arc, le don de voyance… Quoique, est-il si difficile d’imaginer que l’espièglerie et le mauvais esprit élaboré se bonnifient avec l’âge ?

    1. Sido dit :

      Je n’ai pas besoin de grand chose pour me retrouver sur ta piste 😉 Se bonifier, peut-être, s’aiguiser, c’est certain !!

  2. Sandrine dit :

    J’ai trouvé ces deux tomes vraiment très rigolos. Quelle bande de papys !!!!

    1. Sido dit :

      Ça c’est sûr !!

    2. Sido dit :

      exactement ! Ils sont tordants !

  3. manU dit :

    Des personnages amusants et attachants ! J’ai hâte de lire le tome 2.

    1. Sido dit :

      Moins surprenant que le 1er, il reste très très plaisant. J’ai adoré le concept de l’île de la tordue: tu me diras 😉

  4. grappy "the Dingo" dit :

    La semaine dernière 2 vieux fourneaux se sont retrouvés  » là haut » ton oncle Pascal- mon frère- et Cabu . Ils ont usé ensemble leurs fonds de culotte au lycée de Chälons il y a qqs décennies.
    Qui sait si , grâce à leurs parcours quelque peu différents, ils nous feront descendre une BD éthérée par la colombe de la paix..

    1. Sido dit :

      Oh oui, je me souviens bien de la fierté que j’avais à raconter cette histoire à mes copines quand on voyait Cabu à Recré A2 ! Deux destins différents mais si riches…

  5. ladocattitude dit :

    Je suis fan de cette série !

    1. Sido dit :

      Ils sont si réjouissants !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s