Point de vue et image du pire.

le

J’avais juste oublié l’essentiel. Parce que si je me suis souvent demandé pendant ces entretiens, ce qu’avaient ressenti ceux qui avaient pris ces photos, je me suis rarement interrogé sur ce qu’avaient éprouvé les photographiés au moment du déclic.

Portrait d'après blessure 1C’est l’histoire d’Olivier et Héloïse. Ce jour-là, le souffle d’une bombe va bouleverser leur vie. Ils sont dans ce métro, dans cette rame, se retrouvant pour aller déjeuner ensemble. Tout va basculer en une seconde. C’est un attentat.

Puis vient la lame de fond: une photo dans une revue à sensation. C’est souvent inoffensif une photo. Oui, mais là, elle les cueille en pleine vulnérabilité alors qu’Olivier s’extirpe de l’enfer avec Héloïse dans les bras; comme deux amants. Sans explication, ça porte à interprétation une photo. Et à l’heure actuelle, ça voyage une photo, ça se glisse partout grâce à internet, aux réseaux sociaux. L’info est brulante, l’image est choc, le public est friand. Cet instant de la vie d’Olivier et d’Héloïse va leur échapper et les blesser encore et encore, les empêchant de se reconstruire.

J’avais découvert Hélène Gestern grâce au très beau « Eux sur la photo » dont je vous parlais déjà ici. Il était clair que la réflexion autour de l’image lui tenait à coeur. Cette fois-ci, elle nous interroge sur ce que représente le fait d’être livré en pâture sous le prétexte du droit à l’information. Ce point de vue qui interroge l’éthique m’a touchée.

photos en vrac

Et quel étrange écho avec l’actualité des dernières années où les journalistes, les rédactions diverses nous donnent à voir des photos, des vidéos, floutées pour occulter la mort et la violence extrême tout en nous la donnant à la voir. Quelle perversité, non ? « j’ai les images, je pourrais vous les montrer dans leur entier mais je suis respectueux des victimes« . Est-ce vraiment du respect ? L’image existe quand même, ailleurs, lisible.

Ce livre est beau, il fait réfléchir et je vous assure, il est aussi porteur d’espoir !

—–> je remercie Hélène Gestern de me l’avoir envoyé suite à la chronique avisde son livre précédent. Reçu bien avant sa sortie, je n’ai pris le temps de le lire que dernièrement. Mais je l’avais prêté à une amie du club de lectrice dont voici l’avis.

Editions Arléa, 240 pages, 20 euros.

22 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Grappy the pilgrim dit :

    Moralité : il faut se déplacer en scooter avec un casque..
    +sérieusement , j’avais aimé ‘Eux sur la photo » donc ‘Portrait … » est tentant

    1. Sido dit :

      Un genre différent mais une belle réflexion, même si tu le lis en scooter avec ou sans casque !

  2. Un sujet au coeur de notre actualité… le pouvoir de l’image/la vidéo dans nos vies… merci pour cette chronique, je vais me noter la référence du livre

    1. Sido dit :

      Une belle lecture qui vaut la peine !

  3. Ton billet est très inspirant. Le sujet m’intéresse grandement. Merci! Je note les deux titres.

    1. Sido dit :

      Je suis ravie et j’espère lire tes avis quand tu les auras lu 😉

  4. Petite Maman dit :

    Moi aussi j’avais bien aimé « eux sur la photo », alors je suivrai ton conseil. Merci beaucoup !

    1. Sido dit :

      De rien, petite Maman. Je te le prêterai dès qu’il aura fini sa tournée dans mon groupe de lecture !

  5. manU dit :

    Un sujet actuel qui donne envie d’en savoir plus…

    1. Sido dit :

      Ce livre est vraiment une belle réflexion sur le sujet…

  6. Nadael dit :

    Encore une auteure que je n’ai pas lue…

    1. Sido dit :

      Ça, c’est le grand drame des lecteurs passionnés quand ils se rendent compte une énième fois que la vie est trop courte pour lire tous ces livres qui nous font envie !!

  7. Brize dit :

    « Eux sur la photo » ne me tentait pas (l’impression d’avoir trop vu/lu ces histoires de secrets de famille), mais celui-ci m’intéresserait.

    1. Sido dit :

      Quant à moi, je suis toujours très fan de ces histoires de secrets… et l’originalité de l’auteure est de traiter ces différents sujets autour du thème de la photo et de l’image. Bonn éventuelle lecture !

  8. sous les galets dit :

    Bon en général je ne commente pas les livres reçus en Service de Presse ou de l’auteur (enfin quand je le sais), mais je vais faire une exception, tu n’es pas la seule à saluer ce roman, je crois que c’est Zazy qui en a parlé aussi, (bon autant elle l’a reçu en SP aussi), mais j’aime la réflexion sur la photo, sur l’image, la décence et les dégâts qu’elle peut faire.

    1. Sido dit :

      Moi, je l’ai pris comme un cadeau: mon côté candide… et ce serait dommage de passer à côté de cette réflexion… Alors merci de ton passage, Galéa 😉

  9. lewerentz dit :

    Tout d’abord : bravo pour votre très beau blog que je viens de découvrir ! Ce roman-là ne me tente pas mais j’avais a-do-ré « Eux sur la photo ».

    1. Sido dit :

      Merci de ce compliment et de ce commentaire; et bienvenue chez moi ! Eux sur la photo est effectivement un superbe livre !

  10. Dites Sidonie, je viens de me rendre compte que juste avant le Sabina Berman… Vous avez parlé d’une auteure que j’ai failli mettre dans l’abonnement Romans! Je parle d’Eux sur la photo, mais je me suis rétractée quand j’ai appris que le livre s’était déjà bien bien vendu (trop de risques que des abonnés l’aient déjà, malheureusement). En tout cas, chouette coincidence 🙂 Il faudrait que je lise ce second livre mais pas encore eu le temps. Bon votre article me confirme que ce serait ptet pas mal que je m’y mette ^^

    A bientôt!!!

    1. Sido dit :

      Oh oui, chouette coïncidence ! Les grandes lectrices se rencontrent ! (et peuvent se tutoyer 😉 ) Et voilà encore l’occasion de vous (te) dire à quel point j’aime Exploratology !

  11. noukette dit :

    Je ne connaissais pas du tout ce titre et j’avoue que tu aiguises joliment ma curiosité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s