Un livre doux comme une narcose !

En bref, je sais que je suis une retardée mentale, du moins comparé aux humains standard. 

Je sais qu’aux test de QI je suis classée entre les idiots et les imbéciles, mais j’ai de grandes qualités et elles sont au nombre de 3:

1- je ne sais pas mentir

2- je n’ai pas d’imagination. C’est dire que les choses qui n’existent pas ne m’inquiètent pas et ne me font pas de mal.

3- Enfin, je sais que je sais uniquement ce que je sais, et qu’il y a encore plus de choses que je ne sais pas, et que je suis sûre de ne pas savoir. Comme je viens de le dire, à la longue cela m’a donné un gros avantage sur les humains standard. » Karen, « Moi, la fille qui plongeait dans le coeur du monde. »

Moi, la fille qui plongeait dans le coeur du mondeCe livre était pour moi, sans conteste: une couverture magnifique remplie de poissons et un titre à la fois sublime, énigmatique évoquant le monde subaquatique si cher à ma vie. Il ne me restait plus qu’à trouver le moment parfait pour me laisser glisser moi aussi dans le coeur du monde. Ce fut une évidence, à Lyon, dans cette merveilleuse librairie « Raconte-moi la Terre » où je crois bien que je pourrais passer ma vie si 454 kms exactement ne me séparaient de cet endroit magique !raconte-moi la terre

Repenser à cette histoire pour vous en parler, c’est me sentir à nouveau envahie par une chaleur lumineuse accompagnée d’un sentiment de bien être apaisant; et vraiment, je vous souhaite la même chose !

Mais pour cela, il va falloir lâcher prise et entrer dans l’univers de Karen-Moi– petite fille autiste différente qui, sans l’amour incroyable de sa tante Isabelle, aurait grandi, tel un petit animal, au fond d’une cave au Mexique. Elle nous raconte son histoire, comme on égraine ses souvenirs, avec les mots appris  grâce à une méthode particulièrement invMoi, la fille qui plongeait dans le coeur du monde 2entive. Ces mots et l’Amour vont lui donner accès aux autres. Etudiante, inventeur, propriétaire d’une conserverie de thons, femme, elle voyagera jusqu’au Japon. Karen se désigne comme « Miss capacité différente » et sa lecture du monde et des gens est hors norme. Elle n’a pas les mêmes repères que nous, humains standard; et lorsque l’angoisse monte, qu’elle a besoin d’observer pour mieux comprendre, elle enfile sa combinaison de plongée, ses palmes et son masque et se suspend à un harnais pour prendre de la hauteur, changer de point de vue !

J’aimerais vous parler ici de chaque détail de cette histoire incroyable mais il vous faut découvrir vous même cette magie.

Alors précipitez-vous chez votre libraire ou chez l’amie EXPLORATOLOGY qui vous fera parvenir un très joli colis « Poisson(s) d’Avril » où ce petit bijou sera glissé.

Poisson(s) d'Avril, Exploratology

Et je laisse le dernier mot à Karen:

« Très chère Karen, je t’aime comme la fille que je n’ai pas eue.

Une de ces phrases impossibles que seule l’imagination humaine peut formuler: Gould m’aimait autant qu’une fille inexistante« .

Alors… vous plongez ?

« Moi, la fille qui plongeait au coeur du monde » Sabina Berman. Editions Points. 7 euros 20. 312 pages.

16 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Cécile dit :

    Comme tu sais bien me tenter ! On en reparle ce soir 😉 ?

    1. Sido dit :

      Avec plaisir !!!

  2. Grappy pourvoyeur de QI cuit dit :

    Dés que je suis débarassé de mon rhume, j’y plonge en apnée!

    1. Sido dit :

      Et si c’était ce livre le remède justement ?
      Et mille merci pour ce QI 😉 !

  3. gruznamur dit :

    ah oui ce livre était fait pour toi ;-). merci pour cette touchante chronique !

    1. Sido dit :

      Avec plaisir ! Et si un jour tu veux sortir de ton univers comme tu le fais parfois, je pense que ce livre pourrait te plaire…

      1. gruznamur dit :

        je note ton conseil 😉

  4. Sandrine dit :

    Et bien oui ! Tu m’as donné envie de plonger dans ce monde étonnant.

    1. Sido dit :

      Chouette ! Tu me raconteras ? 🙂

  5. J’ai hésité à acheter précisément ce livre la semaine dernière ! La couverture poisson est irrésistible et l’histoire a l’air émouvante. Merci de me rappeler que je dois me laisser tenter!

    1. Sido dit :

      Oh oui, laisse toi tenter sans soucis et raconte nous ensuite ta plongée !

  6. Mind The Gap dit :

    Oui il a l’air bien ce livre décalé, tu teases un maximum et n’en dis pas trop…

  7. sous les galets dit :

    Je plonge de suite!!! rien que le premier extrait est fascinant et intelligent. et je suis sensible aux histoires d’enfants différents qui regardent le monde avec d’autres yeux que les nôtres. Ta chronique est très belle.

    1. Sido dit :

      Je crois que ce livre est mon coup de coeur de l’année… tu me diras ce que tu en as pensé…

  8. marie capitant dit :

    J ai adoré ce livre…on met de côté tous nos standards de « normalité’ concernant l humain et parfois on envie même cette jeune fille pour sa tranquillité d esprit qui nous libérerait parfois de tous nos noeuds au cerveau..juste se suspendre par les pieds ou plonger au fond de l’eau…Les deux sont tentants…!!

    1. Sido dit :

      Je suis contente qu’on ait eu le même ressenti ! Ce livre m’a fait un bien fou et je le relirai…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s