Le jour où j’ai écouté un livre.

Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse. Alfred de Musset.

Jusqu’il y a peu, écouter un livre me paraissait tout aussi improbable que lire une chanson ou … ou quoi, tiens ? Je n’en sais rien mais l’association de ces deux mots reste quand même incongrue, non ? Je sais, je suis très classique et un livre reste pour moi un assemblage de feuillets de papier sur lequel est imprimé un texte.

Sauf que 500 kms d’autoroute s’annonçaient et pas une seule bonne âme pour me tenir compagnie. J’avais déjà chanté à tue-tête à l’aller et aucun podcast de ma radio favorite ne me tentait.

Les conditions étaient donc requises pour l’expérience, restait à trouver un texte qui durerait le temps du trajet. Le choix fut vite fait. « Constellation » d’Adrien Bosc me tentait  depuis un moment. 4h46 d’écoute, c’était parfait !

ConstellationL’histoire d’abord: passionnante ! A lire ou à écouter sans hésiter. Il s’agit du destin de 48 personnes qui vont mourir lors du crash de leur avion, le Constellation en 1949. Parmi elles, Marcel Cerdan boxeur de renom, Ginette Neveu, grande violoniste de cette époque mais aussi 46 autres qui ne seront plus des anonymes à la fin du récit. Car ce qui importe ici n’est pas la fin tragique mais bien tout ce qui précéda. Qui sont ces passagers, pourquoi font-ils ce voyage vers New-York ? Parce que prendre l’avion en 1949 n’est pas donné à tout le monde, surtout vers les Etats-unis ! L’auteur s’attache dans cette histoire à chacun d’eux, qu’il soit célèbre ou non; il mène son enquête, nous la raconte, fait revenir à la vie l’espace d’une lecture ces différents personnages. J’ai aimé les découvrir, satisfaire ma curiosité sans mauvaise conscience, imaginer le reste de leur vie, ce qui les mena jusqu’à ce jour. J’adore déjà faire ça dans la vraie vie: observer les autres, leur inventer une histoire, extrapoler; j’étais donc servie !

Oui mais… parce qu’il y en a un. Je n’ai pas été conquise par l’exercice de l’écoute. J’aiIRM eu l’impression de rater des émotions, je ne me suis pas sentie absorbée par l’histoire puisque occupée à faire autre chose en même temps. La scientifique qui sommeille en moi se dit que c’est normal car ce n’est pas la même partie du cerveau qui est sollicitée. Le mien, pour retenir une histoire a besoin de la lire. Ce qu’il écoute avec plaisir et attention relève plus de l’information, du reportage et de la musique.

 

Alors, comme mon avis n’est pas forcément parole d’évangile, j’ai demandé à mon amie CamCam de l’excellent blog Petites idées entre Amis ce qu’elle en pensait.Elle n’y va pas par 4 chemins:

Camcam« Bon, je t’avoue à nouveau que j’écoute des audio livres quelques fois… par moment plus souvent, et que j’aime ça!

J’aime lire, mais je m’endors trop vite, je cours un peu trop alors, c’est un très bon complément à la lecture.
J’achète parfois un livre sous ces deux formes (j’avoue aussi!)
sur mon Samsung, j’ai l’appli d’Amazon Audible, je suis abonnée pour 9.99€ par mois, ce qui permet l’achat d’un livre par mois à bon prix.
J’écoute les livres en marchant, en conduisant, quelques fois dans la salle de bain…
On peut marquer des pages comme sur un livre et retrouver facilement les passages que l’on a aimé.
On peut aussi passer des passages ou revenir sur d’autres… C’est différent d’écouter et de lire un livre, alors j’aime les deux, par ce que j’aime les deux!
ça te va?
Bon, de toutes façons, si ça ne te va pas, tant pis! »

Et comme le hasard fait bien les choses, un tout nouveau site, Collibris,  très prometteur écrivait un article intéressant sur le sujet dernièrement. Vous le trouverez en cliquant . Je vous le dis tout de suite, ils sont du même avis que CamCam…

Alors comme seuls les imbéciles ne changent pas d’avis,  je retenterai l’expérience !

–>Et vous, vous en pensez quoi ?

Constellation d’Adrien Bosc. Lu par Bernard Gabay. Audiolib. 4h46 d’écoute, 19,90 euros.

 

19 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. benherrgott dit :

    Je suis interesse! Je vais essaye! Et ce livre me parait super…

    1. Sido dit :

      Oh, je suis bien contente ! Tu me diras !

  2. Mind The Gap dit :

    C’est peut-être bête mais je ne me vois pas faire ça. Je crois que j’ai besoin du livre en tant qu’objet.
    Je me souviens avoir vu l’auteur à La Grande Librairie et ne pas avoir eu envie de le lire…
    Dans ton cas, le plus dur est de trouver une durée d’écoute adaptée au trajet en voiture 😀

    1. Sido dit :

      Je suis comme toi et comprends bien tes réticences. En revanche, l’histoire est très belle et magnifiquement « écrite » :

  3. Sandrine dit :

    Je n’ai pas encore tenté l’expérience mais j’ai peur que mon attention soit détournée par autre chose.
    J’ai peur de ne pas entrer dans l’histoire complètement.
    Le livre papier me permet de me poser et de fixer mon attention.
    A voir, un jour peut-être…

    1. Sido dit :

      C’est une expérience à tenter et peut-être un apprentissage à avoir…

  4. Je pratique la lecture audio de romans depuis quelques années et j’avoue que cela me permet de remplir ce que je considère comme du temps perdu dans les embouteillages ou sur les longues distances. Maintenant, j’essaie souvent de choisir des romans pas trop compliqués, faciles à lire et à écouter, des polars populaires etc. C’est une façon pour moi de multiplier mes expériences de lecture.
    C’est marrant parce que justement aujourd’hui je dois effectuer une longue distance de quelques heures et je vais aborder la lecture audio d’un classique que je n’avais jamais lu auparavant : « 1984 » de G. Orwell…Bien que je ne place pas ce roman dans la catégorie des « romans faciles », je m’en réjouis tout de même.

    1. Sido dit :

      Ton voyage doit être très très long s’il te permet d’écouter en entier 1984 ;). bonnes vacances à toi !

  5. Grapod dit :

    si j’avais eu ça a écouter sur le périphérique de Dolomieu, je n’aurais perdu patience.
    J’amene mon i prod demain.

    1. Sido dit :

      Je te le prêterai en attendant de l’envoyer peut être en Australie où notre canard à l’air bien intéressé !

  6. nathaliemota dit :

    Je ne suis déjà pas capable de lire un livre sur une liseuse, ne parlons même pas de l’écouter….lol
    Il me faut la texture du papier, impossible de me passer de ça.
    Ceci dit, pourquoi pas, cela doit être une expérience différente

    1. Sido dit :

      Tout à fait: une expérience différente mais moins jouissive pour ma part.

  7. Mina dit :

    Je découvre ton joli blog avec cet article et serais plutôt de ton avis concernant la littérature audio (du coup, l’hypothèse d’une partie différente du cerveau qui intervient me semble intéressante). J’ai beaucoup de mal à maintenir mon attention lors d’une lecture audio, contrairement à une lecture traditionnelle : je ne faisais rien de particulier en même temps, mais mon esprit vagabondait régulièrement ailleurs et je perdais le fil.

    1. Sido dit :

      Bienvenue ici Mina et merci du compliment ! Je vois que nous sommes d’accord sur l’expérience de la lecture audio !

  8. Mokamilla dit :

    Je suis incapable d’écouter un livre. Ce n’est pas faute d’avoir essayé !

    1. Sido dit :

      Je pensais que tous les blogueurs allaient me tomber dessus en me démontrant à quel point j’avais tord et c’est le contraire: vous avez tous le même ressenti que moi ! 🙂

  9. sous les galets dit :

    Pratiquement toutes mes blogo-copines écoutent des livres (en voiture, en courant, en faisant les ménage ou en repassant, elles font même partie de jurys divers et variés), perso, je ne suis pas aller au delà de Gallienne sur Inter, mais un jour peut-être j’essaierai plus sérieusement. Je n’y peux rien, dès que j’écoute un livre, mon esprit d’évade ailleurs.
    En revanche, pour ton premier choix, il paraîtrait qu’il est mieux en audio qu’en papier, moi je n’ai pas du tout aimé Constellation en papier, tout n’est pas mauvais, mais vraiment je n’ai pas trouvé cela terrible (entre agacement et ennui)
    Si tu refais un essai tiens nous au courant, j’ai du mal à être convaincue par les livres audio, mais honnêtement, j’attends vraiment de changer d’avis…

    1. Sido dit :

      OK, je vous tiendrai tous au courant ! Mais comme toi, mon esprit s’évade vite ailleurs.

  10. elea1688 dit :

    Je n’ai jamais essayé « d’écouter » un livre et ça ne me tente pas trop, je ne suis pas assez concentrée pour ça ;-/
    Par contre, j’ai noté le titre et je le lirai.
    ça ne doit pas être évident de conduire, peut être chercher son chemin, faire attention et se plonger dans une histoire, en plus, il faut que la voix du narrateur plaise. Je peux être horripilée par une voix qui ne me convient pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s