Un petit tour d’Europe ?

Belle-îleJuillet est bien entamé et si vous me suivez depuis plus d’une année vous savez à quel point mes lectures d’été sont choisies avec soin. Elles doivent répondre à mes besoins d’errances immobiles encore plus que le reste de l’année. D’habitude, je vous les présente avant le début de cette période qui reste pour moi magique. Mais je ne suis pas tellement une femme d’habitudes ! J’ai donc décidé cette fois-ci de vous les partager au fil de mes lectures. Comme ça, si vous êtes en manque d’inspiration, il n’y aura plus qu’à ! Alors c’est parti !!!


 

Nous au fond du jardin

Commençons donc par suivre Douglas et Connie, un couple en crise (et oui, parfois, le mariage n’est pas facile…) qui décide de faire un grand tour d’Europe avec Albie, son fils de dix-sept ans ( en crise aussi…d’adolescence…)

Paris, Amsterdam, Munich, Vérone, Venise, Florence, Rome et Naples. Le rêve, non ? Sauf que… partir quand son couple est sur le point d’imploser avec un adolescent en révolte c’est prendre un sacré risque !

Et évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu: c’est Douglas qui nous raconte ce « grand tour ». Il en profite pour se remémorer l’histoire de son couple, le début de leur amour, les années qui passent. Il pose sur lui un regard lucide mais pas très critique. Il raconte sa femme, son amour pour elle; et son fils aussi, l’éducation qu’il a voulu donner, le fossé qui s’est instauré sans qu’il en comprenne les raisons…

Si vous saviez le nombre de fois où j’ai eu envie de le secouer, de lui ouvrir les yeux, de lui donner quelques conseils pour retenir Connie et atteindre son fils !

Les chapitres sont courts et rythmés et nous voyageons ainsi au fil des pages très facilement.

Ce roman est bien un livre d’été: voyage, amour et désamour, facile à dévorer à l’ombre d’un arbre bercés par les gazouillis des quelques oiseaux qui résistent à la canicule. La fin est réussie aussi, mais ne comptez pas sur moi pour vous la raconter !

Alors ? Décidés à parti faire ce voyage ? 

Nous de David Nicholls

 

 

 

 

« Nous » de David Nicholls aux éditions Belfond. Traduit par Valérie Bourgeois, 400 pages, 22 euros.

18 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Sandrine dit :

    Il peut être sympa mais je ne le note pas pour cet été. Je dois descendre ma PAL qui ne cesse d’augmenter…

    1. Sido dit :

      Aaaaahhhh, l’éternel problème des PAL !

  2. Marjorie dit :

    Hello Sidonie,

    Héhé vous êtes en plein moment de voyage immobile 🙂 J’avais bien aimé Un jour, c’était une bonne romcom avec des personnages rafraîchissants. Peut-être que je lirai bien celui-là pour voir!

    Bonnes lectures! 🙂

    1. Sido dit :

      Ce n’est pas du tout le même genre de livre mais très sympa.
      Quant à mes errances, j’ai hâte qu’elles deviennent mobiles; mais ce sera à la fin de l’été 🙂
      Merci d’être passée par ici et à bientôt !
      Belles lectures à toi aussi et passe un bel été.

      1. Marjorie dit :

        Intéressant si le bouquin est différent, j’aime bien les auteurs qui osent différents genres.
        On aura droit à des images des errances mobiles du coup ? 😉
        Merci (je suis en plein dans trois bouquins en même temps!) et bon été aussi! 🙂

      2. Sido dit :

        3 bouquins en même temps ! J’en suis incapable !
        Quant à mes errances mobiles, elles arrivent à la fin de l’été et elles devaient être magiques !

  3. manU dit :

    Partir quand son couple est en crise, je ne suis pas certain que ce soit le moment idéal…
    Pas trop d’eau de rose dans cette histoire ?

    1. Sido dit :

      pas du tout, du tout du tout d’eau de rose !!

  4. Petite Maman dit :

    Et bien moi j’attends ta venue prochaine pour le lire, n’est çe pas ? D’autant plus que « Nous » est conseillé dans mon hebdomadaire préfèré avec »on reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait en s’en allant » que je suis en train de lire : amour d’une fille pour son père.. Super !

    1. Sido dit :

      Il est prêt à traverser une partie de la France avec moi ! Et de ton côté, tu me montreras tes nouvelles acquisitions ! 😉

  5. elea1688 dit :

    Tu en parles bien et tu me tentes 😉 je le note.

    1. Sido dit :

      Belle prochaine lecture alors !

  6. Mind The Gap dit :

    Mouais…cet auteur ne me tente pas plus que ça malgré son gros succès…

    1. Sido dit :

      Heureusement que tous les livres ne nous tentent pas car sinon, une vie n’y suffirait pas 😉

  7. titoulematou dit :

    Voila une belle idée que ce tour d’Europe.. je passe pour ce titre mais je reste à l’écoute de vos conseils!
    merci

    1. Sido dit :

      Cette fidélité me touche…

  8. sous les galets dit :

    Je crains le truc too much qui ne s’arrête pas à temps (comme c’est souvent le cas avec les américains (l’auteur est américain?), parce que le couple qui vacille qui part en vacances avec un ado mal embouché, ça peut donner du très grand n’importe quoi, même IRL….J’hésite du coup…je n’aime pas trop quand ça parle du gachis de nos existences….

    1. Sido dit :

      Alors figure-toi que l’auteur est anglais et qu’il a vraiment su s’arrêter à temps, je t’assure ! En revanche, il est vrai que là, il y a un petit « gâchis de l’existence » qui peut donner le bourdon mais j’ai vraiment aimé quand même !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s