Chypre, ça vous tente ?

Belle-îleJe vous avais promis des errances immobiles avec mes lectures d’été. Bon… j’ai eu du mal cette année à faire ma sélection à causes de mes critères assez drastiques:

  • une saga (familiale ou pas) ,
  • un environnement qui évoque l’ailleurs, le dépaysement,
  • une histoire plutôt légère et positive,
  • un nombre de page suffisant pour avoir le plaisir de s’évader suffisamment.

Comme je ne suis pas intégriste non plus certain critères peuvent manquer mais…pas trop quand même !


La ville orphelineChypre donc…

J’étais déjà partie en voyage grâce à Victoria Hislop; c’était en Grèce avec   « L’île des oubliés » et j’en parlais ICI. Il me semble même que c’était lors du tout premier post sur ce blog  ! Bref, un livre que j’avais a-do-ré. Alors quand cette-fois, elle me propose  Chypre, dans une station balnéaire exceptionnelle, et bien moi, je fonce !

 « Famagouste était d’or. La plage, les corps des vacanciers et les existences de ceux qui s’étaient établis, tout était doré par la chaleur et la bonne fortune. L’union du sable fin, pâle, et de la mer turquoise créait la plus parfaite des baies du Bassin méditerranéen, et l’on venait du monde entier jouir de ses températures douces, goûter le plaisir des voluptueuses eaux calmes qui venaient gentiment vous caresser. On y avait un avant-goût du paradis. »                  Tentant, non ?

C’est donc l’histoire d’Aphroditi, une femme superbe et mariée à Savvas, un homme ambitieux. Ils sont tous les deux à la tête de complexes hôteliers luxueux, à Famagouste. Nous sommes en 1972.

Sauf que… et oui, il y a un sauf que pour que l’histoire devienne autre chose qu’une romance de bord de mer. En 1972 donc, il n’est pas encore question de crise économique et de sortie de l’Europe mais d’une menace de guerre civile entre la Turquie et la Grèce. Vous ne le saviez-pas ? Moi non plus. Et nos personnages vont se retrouver au coeur de cette tourmente.

Alors d’accord, ce roman n’est pas vraiment léger tout le temps, mais quel enrichissement ! Et quel voyage ! C’est vraiment une belle lecture d’été qui remplit toutes ses promesses avec un certain chaos des évènements et des sentiments.

Un conseil ? N’hésitez pas: partez à Chypre !

La ville orpheline, couverture

La ville orpheline de Victoria Hislop. Editions les Escales. 356 pages, 21,90 euros. Traduit par Alice Delarbre.

23 commentaires Ajoutez le vôtre

    1. Sido dit :

      J’adore quand le talentueux blogueur que tu es me fait ces compliments 🙂

  1. Petite Maman dit :

    J’adore aussi les photos de ton blog. Cette chaise rétro est trop belle et sa couleur s’harmonise bien avec le reste de votre mobilier de jardin. Tout ceci incite à la lecture ! N’est-ce pas ? Merci encore

    1. Sido dit :

      Et les fleurs sont si jolies 😉

    2. Petite Maman dit :

      Ah oui, les fleurs ! Je ne les avais pas vues ! Et pourtant !!!!!!

  2. manU dit :

    C’est vrai qu’il est bien sympa ce petit coin de jardin, il invite à la détente…
    J’avais bien aimé L’île des oubliés, je l’avais reçu en livre audio, donc celui-ci pourquoi pas !

    1. Sido dit :

      J’ai décidé de vous faire faire le tour de mon jardin cet été ! Jusqu’à mon grand depart mais ça…c’est une autre histoire !
      En attendant, j’ai préféré l’île des oubliés mais cette ville orpheline se laisse bien découvrir quand même.

  3. Nadège dit :

    Comme toi, j’ai découvert cette auteure avec L’île des oubliés (que j’ai beaucoup aimé aussi) puis j’ai lu Le fil des souvenirs (bon souvenir de lecture également). Une dernière danse est encore dans ma pal… mais je lirai sûrement La ville orpheline. Dépaysement garanti avec Victoria Hislop!

    1. Sido dit :

      C’est tout à fait ça: dépaysement garanti !

  4. sous les galets dit :

    Alors tu sais que j’avais passé mon tour sur l’île des oubliés (rapport à la lèpre, je ne sais pas, ça m’avait bloquée), mais là je suis hyper tentée (oui je préfère la guerre à la maladie en littérature), donc je note même si, franchement la première de couv est moins sympa que « l’île…. » là ça fait très romance quand même…mais je peux aller a delà de cela.

    1. Sido dit :

      Tu sais, Galléa, je suis certaine que l’île des oubliés te plairait. J’avais les mêmes réticences que toi mais le livre ne joue pas du tout sur la maladie mais plutôt sur l’isolement qu’elle impose et les ressources des victimes pour se créer une société viable, loin des autres et en dehors de tout contrôle. Mais si tu préfères la guerre… 😉

  5. Mind The Gap dit :

    Je ne connais pas du tout cette auteur qui visiblement te plait. Agréable à lire ton blog , en effet !

    1. Sido dit :

      Merci de ces compliments et de ta visite ici. Cette auteure est en effet parfaite pour l’été.

      1. Mind The Gap dit :

        J’ai essayé ton thème sur mon blog…pas mal mais je perds le menu du haut…je continue mes recherches, envie de refaire les peintures…

  6. Sido dit :

    Ca me prend régulièrement aussi !

  7. Miss C dit :

    J’adore voyager par la lecture. Ce livre me tente donc tout particulièrement !

    1. Sido dit :

      Alors belle lecture et bon voyage !

  8. Laeti dit :

    L’île des oubliés était mon coup de coeur de l’été passé, ce roman m’avait hypnotisée! Avec celui-ci, il y a quelques chose qui me retient… mais j’étais tentée de relire Victoria Hislop avec un autre de ses titres.

    1. Sido dit :

      Il est vrai que l’île des oubliés était tellement magique que le risque d’être déçu est grand !

  9. titoulematou dit :

    j’avais bien aimé l’ile des oubliés.. je note celui ci!! merci !!!

    1. Sido dit :

      Avec plaisir 😉

  10. valmleslivres dit :

    Alors Hislop ne me tente pas (je n’ai pas aimé son premier grand succès) mais Chypre, oui, j’en reviens. 😉

    1. Sido dit :

      Alors peut-être qu’un jour tu le liras ? C’était bien Chypre ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s