« Otages intimes » ou quand la vie vient bouleverser les certitudes.

Il était une fois, il était mille et mille fois, un homme arraché à la vie par d’autres hommes. Et il y a cette fois et c’est cet homme-là.

Jamais un livre ne m’a semblé porter aussi bien son titre, jamais une couverture ne m’a paru être une telle évidence.

192 pages où chaque mot est juste. Il n’y en a pas un de trop et il n’en manque aucun.

Otages intimesC’est l’histoire d’Emmanuel, photographe de guerre, pris en otage. Le pays n’est pas identifié, la cause des ravisseurs non citée. Le propos n’est pas là. Libéré de cet enfermement physique, le livre peut commencer et  nous raconter le chemin à parcourir pour Emmanuel. Dans son village natal, entouré de sa mère et de ses amis d’enfance il va devoir se délivrer lui-même de l’enfermement psychique que ce traumatisme a engendré. Avec Enzo, qui n’a jamais quitté le village et sait si bien travailler le bois, Jafranka, l’adoptée, qui aide les femmes victimes de guerre à porter leurs mots maux devant le tribunal de la Haye et Irène sa mère indéfectible d’Amour, il va revenir aux racines de ce qui a fait de lui l’homme qu’il est devenu.

Ce livre n’est pas dans l’action mais dans l’introspection. Il est un moment fort, comme un écho qui peut nous toucher au plus profond.

Et s’il me fallait vous convaincre encore, ou si vous ne deviez jamais le lire, parcourez au moins ces quelques lignes:

Je n’ai jamais su prendre soin de qui que ce soit. Je ne sais que prendre des risques. Pour moi. Rapporter ce que j’ai pu arracher au chaos du monde. Je ne sais faire que ça. Prendre soin c’est pour les pères de famille les époux les engagés du quotidien. Moi je ne signe que mes photos, la durée des jours tranquilles je n’ai jamais su la signer, je ne m’y suis jamais engagé. Jamais. Je suis en pointillé. Un homme en pointillé. Et on prend ça pour de l’héroïsme ! les seuls héros ce sont ceux qui restent. et qui vivent.

Rien que de vous retranscrire ces mots j’en ai des frissons…

Je terminerais enfin en vous disant que si des personnages de papier  pouvaient se rencontrer, je suis certaine qu’ Emmanuel irait boire une bière avec Marco de l’excellente BD de Manu Larcenet « Un combat ordinaire« . Oui, je sais ! Je ne vous en ai jamais parlé mais Mo, du Bar à BD le fait très bien pour moi ICI; je la laisse donc vous présenter cet autre photographe.

Et puis suivez donc nos conseils et venez me raconter ce que vous en avez pensé !

Otages intimes. Jeanne Benameur. Editions Actes Sud. 192 pages. 18, 80 euros.

Rentréelittéraire 2015

30 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. MyoPaname dit :

    J’ai lu ce livre,
    les personnes qui gravites autour de ce journaliste font saillir plus encore ce qu’il a traversé.
    Un livre court, précis, incisif… qui bouscule.
    A lire, oui…

    1. Sido dit :

      C’est vrai qu’il bouscule…

  2. Jerome dit :

    Un superbe roman, oui, incroyable d’humanité et tout en émotion contenue. Du Benameur pur jus !

    1. Sido dit :

      Je n’ai pas encore lu beaucoup de Benameur mais il est vrai que je suis séduite à chaque fois !

  3. Mind The Gap dit :

    Il est déjà prévu et noté sur ma wish list du blog, j’ai découvert Jeanne Benameur avec  » Les demeurées  » et j’ai adoré, je l’ai offert à 5 blogueuses je crois pour l’occasion.
    Le sujet me tente pas trop mais comme tu le dis, je crois que l’introspection est le maître mot.

    1. Sido dit :

      « Les demeurées »…je note ! Moi, c’est « Profanes » que j’ai lu avec beaucoup de plaisir.

  4. Bon, bon, bon… Il va bien falloir que je me décide à découvrir Jeanne Benameur vu tout le bien que j’en lis. Quoiqu’il en soit, l’extrait que tu as choisi me donne envie.

    1. Sido dit :

      Chouette alors ! Tu me diras 😉

  5. Petite Maman dit :

    Merci de m’éclairer sur ce livre dont le titre m’avait interpelée ; je ne me sens pas vraiment prête en ce moment à le lire.

    1. Sido dit :

      Je comprends bien. Mais à l’occasion n’hésite pas car je pense qu’il pourrait te plaire.

  6. Nathalie M dit :

    Ça a l’air très émouvant

    1. Sido dit :

      Ça l’est. Mais sans pathos inutile.

  7. manU dit :

    Celui-là, je vais le lire, obligé ! Et puis j’adore Jeanne Benameur !

    1. Sido dit :

      Cool ! Tu me diras si ça alors !

  8. carocousine dit :

    Lisible pour un cadeau de Noêl ou risque d’être vécu comme trop sombre?… J’aimerais offrir un Roman à mon cher et tendre, mais alors je n’ai aucune idée!!

    1. Sido dit :

      Je pense que c’est un très beau cadeau à faire 🙂 et que ça lui fera plaisir.

  9. Grappy dit :

    Peut-être à retenir pour plus tard , quand l’actualité sera moins « chargée »..

    1. Sido dit :

      Je comprends bien. En même temps, ça ne fait pas vraiment écho car ce qui importe là, ce sont les ressentis du personnage et non la politique.

  10. sous les galets dit :

    Mais ma parole, vous êtes totalement unanimes….MTG m’a offert les Demeurées de Benameur, je vais donc commencer avec celui-là et voir si j’accroche, car je sais que j’ai du mal avec l’introspection , mais je serai tentée de vous faire confiance (bien que le sujet me terrifie un peu).
    Tu es touchante, toute bouleversée comme cela 😉

    1. Sido dit :

      MTG t’a offert un livre ? Je suis jaloooooouse 🙂 🙂 🙂 « Les demeurées », il faut que je le lise aussi. Tu me diras ce que tu en as pensé ?

  11. Chris dit :

    Suis ravie que otages intimes t ait plus que plu !! Moi, je n ai pas été aussi transportée que toi à la lecture même si je suis très fan …cette introspection certes toute en finesse m a parue par moments trop poétique pour pouvoir m’ apitoyer sur le sort du personnage .’.c’est sûrement cette « émotion contenue » comme l’évoque ci-avant Jérôme qui a troublé mes attentes …
    J’ai lu dernièrement ça t’apprendra à vivre .’.roman autobiographique …une petite fille obligée de quitter l’Algérie en 1958 …et qui débarque côté atlantique ,la famille évoluant en milieu carcéral çar le père est responsable d’un centre ..
    Là j’ai trouvée benameur très touchante et sans fausse pudeur !!! A lire absolument !

    1. Sido dit :

      Oui, je me souviens de tes réticences. Mais j’ai bien l’impression que , quoiqu’il arrive, nous n’avons pas fini d’être transportées par cette auteure !

  12. Marine dit :

    Ce livre a l’air très beau. Je le note dans un coin de ma tête.

    1. Sido dit :

      Il est beau, c’est vrai; et touchant.

  13. Mo' dit :

    Il faut réellement que le lise « Otages intimes ». J’ai lu plusieurs chroniques le concernant et tous les lecteurs sont conquis. Une petite pépite semble-t-il
    Quand au « Combat ordinaire »… une série à part, une très belle expérience de lecture. Rares sont les bandes dessinées pour lesquelles je garde un souvenir aussi précis de ce que j’ai lu. Et merci à toi pour le partage.
    Bon dimanche Sido

    1. Sido dit :

      Oui… il faut que tu le lises ! Quant au « combat ordinaire », je l’avais emprunté à la bibliothèque et je suis à deux doigts de l’acheter pour l’avoir sous la main ! Pas très raisonnable tout ça !
      A bientôt par ici ou par chez toi que j’aime vraiment parcourir.

  14. titoulematou dit :

    un livre que j’ai tellement aimé que je n’arrive pas encore à en parler sur mon blog …. je suis en train de recopier des citations mais je relis en même temps et il me touche toujours autant… même pas sur de pouvoir le  » bloger » en fait ….

  15. Mokamilla dit :

    Un Benameur que je lirai avec certitude.

  16. sous les galets dit :

    27 novembre ???? Sidonie tu comptes revenir ou tu prends un congé sabbatique ?

    1. Sido dit :

      🙂 Surpriiiise !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s