Captain teacher

Quelle belle surprise ce livre !

Je ne suis pas une grande adepte de récit. La preuve ? J’ai dû créer une nouvelle catégorie sur le blog pour y ranger cette chronique.

Capture d_écran 2017-03-08 à 19.16.48Alors comment ce livre est arrivé entre mes mains ? Facile ! J’ai rencontré l’auteur à l’été du livre à Metz qui m’en a parlé avec passion.Il ne me restait donc plus qu’à me laisser embarquer dans son aventure en Afghanistan où il est parti créer une radio communautaire ( Radio Surobi) à la demande de l’armée, des légionnaires.

L’originalité du projet est que pour le mener à bien,  il doit s’engager dans l’armée. Le voilà donc capitaine de l’armée française, lui le journaliste !

On pourrait peut-être se tutoyer ? je lui lance tout de go

– vous vous égarez jeune homme répondit-il un brin agacé. Vous ne trouvez pas que vous allez un peu vite en besogne ? On ne s’est jamais vus. Et puis après 32 ans de Légion, ce n’est pas aujourd’hui que je vais me faire tutoyer par quelqu’un qui a deux secondes de grade

Le ton est donné. C’est le capitaine Négroni qui va coacher Raphael Krafft et c’est tordant souvent, attendrissant parfois.

De loin, il a quelque chose de « mon beauf », le célèbre héros de la bande dessinée éponyme du Canard enchainé.

J’ai aimé ce livre parce qu’il m’a fait voyager dans un pays où je n’irai jamais; j’ai aimé ce livre parce qu’il m’a appris beaucoup  et fait rencontrer des personnages extra-ordinaires; j’ai aimé ce livre parce qu’il m’a rappelé des souvenirs (mais ça, c’est une autre histoire que je n’aurai jamais le talent de raconter..) J’ai aussi aimé ce livre parce que ses qualités littéraires en ont fait une lecture agréable et facile, au rythme d’un roman. Je me suis attachée à chacun des personnages, j’ai eu envie de savoir la suite, de savoir la fin.

Cher Raphael Kraft, j’appelle respectueusement votre attention sur le fait que si  les photos que vous insérez au livre sont indispensables pour mettre un visage sur Ali Baba, Capitaine Négroni, Aziz Rahman, Nasser et les autres,  il était nécessaire aussi d’en mettre une de vous et pouvoir ainsi vous découvrir avec votre boule à zéro, votre houlette de Saint-Cyrien et le béret vert.

 » Et n’oubliez pas de faire la gueule quand vous vous promenez dans le camp, les légionnaires doivent vous prendre pour un sale con, c’est important.« 

Vous le savez déjà, je ne présente ici que les livres que j’ai aimé et que je souhaite vraiment vous voir découvrir. Alors, vous attendez quoi ?

Captain teacher de Raphael Krafft. Edition Buchet-Chastel. 296 pages. 20 euros.20170309_194427-1

Raphaël Krafft était à Metz la semaine dernière pour parler de son dernier livre « Passeur« …à suivre…

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Masson dit :

    Merci pour cette analyse, je cours l’acheter

    1. Sido dit :

      Chouette ! Tu ne le regretteras pas 🙂

  2. Jerome dit :

    Contrairement à toi je suis plutôt bon public pour les récits et celui-ci mérite que l’on s’y attarde on dirait.

  3. Asphodèle dit :

    Comme toi, je ne lis pas souvent des récits mais celui-ci m’interpelle ! 😉 Cependant, malgré ton enthousiasme communicatif, je ne me précipiterai pas, trop à lire avant ! Sorry !!! 😀

  4. Sido dit :

    Il a passé presqu’un an sur mes étagères avant que je ne m’y plonge. tu as le temps !

  5. Mind The Gap dit :

    Ce que tu appelles récit, c’est raconter une expérience de vie réelle ?
    Ha bon, tu n’iras jamais là-bas…
    Bon je passe mon tour malgré tes éloges !

    1. Sido dit :

      Oui c’est bien ma définition du récit et …malheureusement, je pense ne jamais aller là-bas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s