Challenge réussi avec « L’ombre de la montagne »

le

Mea culpa…je suis une procrastrinate. Je me suis engagée, quand l’été n’était encore qu’une promesse, à participer au challenge de l’excellent blog SUR MES BRIZÉES. Il s’agissait de lire et de commenter avant le 30 Septembre un pavé de l’été. La lecture est terminée depuis fin juin et aujourd’hui, le 30 septembre 2017 très exactement, je vous livre mon résumé.

Les consignes étaient claires, lire un pavé d’au moins 600 pages. J’y avais participé en 2015 avec l’envie de partager avec vous un de mes livres favoris. C’était ICIEt bien sans aucune originalité mais avec le même plaisir, c’est la suite de ce roman extraordinaire qui a été mon pavé cet été: L’ombre de la montagne.

Rappelez-vous, je vous racontais , il y a quelques articles, la surprise qui a été la mienne lorsque je l’ai découvert par hasard, coincé sur une étagère d’une grande enseigne culturelle. Rien n’avait filtré: aucun article, aucune publicité n’étaient venus m’informer; l’auteur lui-même ne m’avait pas appelé pour m’avertir (oui…je suis une grande rêveuse) et aucun de mes blogueurs favoris n’en avait parlé. Même ma libraire avait omis de me signaler cet évènement capital.

Alors quand on attend autant un évènement, vous allez me dire, on est parfois déçu. Je ne l’ai pas été.

L'ombre de la montagneJe me suis glissée dans ses pages avec le sentiment très agréable de retrouver une famille. 2 années ont passées et Lin est toujours à Bombay. Mais il a muri et souhaite une vie plus calme, loin des dangers de la mafia. Seulement, celle-ci est une maitresse qui ne se laisse pas quitter aussi facilement. Il va lui falloir lutter, entouré de ses fidèles amis, avec la sagesse du philosophe qui fait qu’on s’attache tellement à lui. Seule Karla, celle dont il est éperdument amoureux l’a quitté pour se marier à un autre. Mais la vie peut révéler des surprises…

Moins surprenant et haletant que Shantaram, mais plus philosophique, L’ombre de la montagne se laisse pourtant lire avec plaisir. Une fois de plus, les 100 dernières pages ont été de trop pour moi mais les 818 premières pages ont été parfaites. Y aura-t-il une suite ? Je vous livre les dernières lignes, à vous de vous faire votre idées.

(…) « Mais ce n’est pas ce que nous sommes: c’est simplement ce que nous faisons dans le monde que nous nous sommes créé, et on peut librement changer nos actes et le monde que nous avons construit, à chaque seconde que nous vivons. Dans toutes les choses qui nous importent vraiment, nous ne faisons qu’un. L’amour et la foi, la confiance et l’empathie, la famille et l’amitié, les couchers de soleil et les chants d’émerveillement: dans chaque rêve né de notre humanité, nous ne faisons qu’un. (…) »

Vous trouverez en cliquant ICI les pavés lus par les autres participants, de quoi vous donner de belles idées de lectures. Merci Brize pour ce beau challenge et à l’été prochain 😉

 


L’ombre de la montagne.Gregory David Roberts. Editions Flammarion. 918 pages. 24,90 euros.

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Brize dit :

    Challenge réussi, bravo Sido !

    1. Sido dit :

      In extremis quand même 🤣

  2. Pascale Herrgott dit :

    Je dois avoir un souci avec ton blog car cette fois je n’arrive pas à lire la suite ni ouvrir pour les commentaires ? Bisous Maman

    >

    1. Sido dit :

      Là tu as bien mis un commentaire. Pour le reste, je n’ai aucune idée. J’ai testé et tout fonctionne.

  3. Mind The Gap dit :

    Bravo à toi ! Si tu cherches des idées pour l’année prochaine, je suis là… 😀

    1. Sido dit :

      OK, je saurai m’en souvenir.

  4. Grappy dit :

    Je pensais que les pavés avaient une autre utilisation..

    1. Sido dit :

      Effectivement et mon paradis en est pavé. Quant aux bonnes intentions, je ne sais pas où elles sont !

  5. Jérôme dit :

    918 pages ! J’ai lu trois pavés cet été, c’est un record pour moi.

    1. Sido dit :

      Waouuuuu !!! 3 pavés ???

  6. sous les galets dit :

    Non mais wahou!!! Déjà c’est un pavé de compétition, pas le petit pavé de 602 pages (donc déjà je dis bravo, parce qu’avec tous tes voyages ce ne doit pas être simple de pouvoir lire autant -rire mauvais et jaloux-. Est ce que j’ose dire que je ne connaissais pas du tout, ni l’auteur ni la série…Je vais aller voir tout cela de plus près.
    (je trouve le titre splendide et très évocateur)

    1. Sido dit :

      Comme je suis une fille organisée avec beaucoup trop de temps libre si j’en crois Pat, je l’ai lu avant de partir en voyage ! 🙂 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s