Au fait…

…vous vous en êtes rendu compte, je ne publie plus…

Sans laisser tomber complètement, je vais lever sérieusement le pied pendant quelques mois pour diverses raisons.

En revanche, vous pouvez suivre mes lectures sur la page Facebook du blog et sur son instagram: c’est mieux que rien, non ?

 

Alors…à bientôt !😉

procrastinate

Et si on allait au musée ?

…les quatre sujets les plus demandés aux gardiens sont la Joconde, la Vénus de Milo, la Victoire de Samothrace , les toilettes !

Florent Chavouet, je vous en avais déjà parlé ICI: ses dessins sont sublimes, l’avalanche de détails, savoureuse. Il m’avait emmenée au Japon par deux fois et j’avais fait ce voyage avec bonheur; vous devriez d’ailleurs en faire autant si ce n’est déjà fait !

Mais aujourd’hui, c’est au Louvre qu’il nous emmène; ou plutôt, sur l’île Louvre: dehors, les rues sont des canaux et on arrive au musée en bateau. Et une fois à l’intérieur, le bonheur !

L'île Louvre 1

Tour à tour aux cotés des gardiens, des caissières, d’un charmant couple de retraité, ou du touriste japonais incontournable nous passons de salle en salle. J’ai eu l’impression d’être une petite souris qui pouvait surprendre les commentaires de chacun, observer sans fin les comportements des visiteurs et satisfaire mon (minuscule) côté voyeur.

J’aurais du mal à mettre plus de mots pour un album où les dessins sont rois. Il faut l’ouvrir, le feuilleter et se laisser absorber. J’ai d’ailleurs affiché le poster qui accompagne ce livre dans mon bureau tout neuf et j’adore voir mes nouveaux collègues passer, observer, rire d’un détail, me raconter leur Louvre: une chouette expérience !

L'île Louvre 3

Une fois de plus, je n’ai qu’un conseil à vous donner: filez chez votre libraire et vous ne serez pas déçus. Vous en pensez quoi ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’île Louvre. Florent Chavouet. Editions Futuropolis. 20 euros (je ne devrais pas le savoir, c’est un cadeau !)

 

 

Un bon polar addictif pour commencer la semaine.

Souvenez-vous: il y a peu, j’avais une panne d’enthousiasme et je vous avais appelé à l’aide. Vous avez été plusieurs à essayer de me secourir et finalement, c’est le conseil de Smadj de l’excellent blog « C’est Contagieux » que j’avais décidé de suivre.

Il faut dire qu’il avait été percutant !

W3 – le sourire des pendus de Nathalie Hug et Jerome Canut. Une fois en main impossible de le lâcher. On dirait une serie TV ultra-addictive !

Et c’est exactement de ça dont j’avais besoin: un livre à dévorer, un livre que j’aurais eu envie de retrouver à tout moment, qui m’aurait fait lâcher ce que j’avais prévu de faire… Vous voyez de quoi je vous parle ?

Et bien merci Smadj ! Ça a été un grand plaisir de lecture. Mais pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu, il faut quand même que je vous le dise tout de suite: âmes sensibles s’abstenir ! C’est une plongée dans l’horreur du trafic de femmes et du marché du sexe extrême que nous proposent les auteurs. Sordide, je vous l’accorde, mais pas que…

Le sourir des pendusC’est donc l’histoire de Lara Mendès. Elle est journaliste et animatrice à la télé mais rêve d’être reconnue comme reporter dans une prestigieuse revue. Ça passera donc par une enquête sur les pratiques sexuelles des français. Et c’est celle-ci qui va entrainer son enlèvement et sa séquestration . L’enfermement dure tout le livre et inutile de vous dire que ce n’est vraiment pas une partie de plaisir.

Mais Lara a de la chance dans son malheur: son frère décide de mener son enquête et il ne lâchera rien. Valentin, grâce à sa pugnacité va entrainer avec lui toute une bande de personnages tous plus attachants les uns que les autres. Et c’est amusant, j’ai parfois eu l’impression, grâce à eux, de voyager dans d’autres histoires:

  • Léon, le raleur inveteré qui semblait tout droit sorti de la BD « Les vieux fourneaux« 
  • la grand-mère de Lara, qui pourrait être celle du roman « Et puis Paulette« .
  • Lara elle même m’a fait penser à Chuck Noland dans le film « Seul au monde » quand elle parle au balai pour ne pas sombrer dans la folie comme lui parlait à un ballon.
  • il y a aussi un peu de « vol au dessus d’un nid de coucou » avec Sookie et Hervé.
  • et tellement d’autres…

Tout ça pour vous dire de ne pas vous laisser impressionner par le sordide car il y a beaucoup de lumière, de sourires et de tendresse aussi entre ces pages.

C’est un très très bon polar et figurez-vous que le deuxième volet vient de sortir en poche  (il est d’ailleurs là…tout près…sur ma table de nuit.)

S’il vous fallait une autre bonne raison de suivre mon conseil, lisez l’avis de Smadj, le tentateur et contaminateur,  il en parle si bien !

« W3, le sourire des pendus ». Jérôme Camut et Nathalie Hug. Editions Le livre de poche. 884 pages (oui…je sais !) 8,90 euros.

En passant

Citation #2

La femme au carnet rouge

Un joli livre plein de douceurs à lire pour passer un beau moment; et il n’y a pas que moi qui le dit !

la femme au carnet rouge 2

« La femme au carnet rouge » Antoine Laurain. Editions Livres de Poche. 222pages 6,90euros